1ère L/ES : Questionnaire à choix multiple (QCM), du sommatif au formatif

dimanche 22 janvier 2012

Le QCM est souvent utilisé dans l’enseignement supérieur. Dans le secondaire, il a longtemps été considéré comme un mode d’évaluation non pertinent pour évaluer les élèves. Les temps ont changé.

Dans le BO du 221 avril 2011 définissant les nouvelles modalités de l’évaluation de l’épreuve de sciences aux baccalauréats ES et L, il est clairement spécifié : « Le questionnement peut être ouvert et demander une réponse rédigée ou prendre la forme d’un questionnaire à choix multiple (dans ce cas chaque question est proposée avec au moins une réponse juste). Quelle que soit la forme adoptée, l’évaluation peut porter sur les connaissances et/ou leur utilisation ainsi que sur la mise en œuvre d’un raisonnement ».

Ainsi, un QCM est un outil qui fait désormais partie de la mallette des évaluations certificatives, et non plus seulement pour sélectionner comme dans les concours. Il faut alors bien construire le QCM. Si la correction est plus rapide, dans un premier temps, la construction d’un QCM demande de respecter quelques règles à connaître.

L’article téléchargeable propose quelques pistes pour construire des QCM intelligents, c’est-à-dire qui font réfléchir les élèves et teste les connaissances au service d’une problématique.


Documents joints

PDF - 269.6 ko
PDF - 269.6 ko

Infos pratiques

annonces

  • Selon le B.O. n° 31 du 30 août 2012, la liste des groupes permanents et spécialisés de l’inspection générale de l’éducation nationale sont modifiées comme suit :
    Au lieu de : Sciences physiques et chimiques, fondamentales et appliquées ;
    Lire : Physique-chimie.
  • Depuis la rentrée 2011, le cahier texte doit être numérique (BO 9 sept 2010)
  • icones_peda Les « fiches conseils » de l’inspection sont actualisées à chaque rentrée. Pensez à les consulter.
  • Des ressources pour la mise en oeuvre de l’accompagnement personnalisé sont consultables sur le site éduscol